DU POIL DE LA BÊTE

du 11 juillet au 1er novembre 2020
Le Haut-du-Tôt (Vosges)

© Jacques Ioset

De juillet à novembre, le Haut-du-Tôt, village le plus haut des Vosges, accueille pour la cinquième année consécutive, une exposition photographique à ciel ouvert.
Tout au long d’un sentier de 3 kilomètres, ce sont plus de 100 photographies grand format qui sont proposées aux visiteurs. C’est au détour d’un chemin creux ou à l’ombre des hauts sapins que l’on découvrira les oeuvres exposées.

Programmation 2020

Pour cette cinquième édition des Sentiers de la photo, nous avons voulu proposer un regard recentré sur le monde animal, sur des animaux géographiquement plus proches de notre massif vosgien. Renard, blaireau, belette, hermine, lynx, loup et ours vivent depuis toujours à nos cotés et cela leur est souvent fatal. Leurs habitats sont aussi les nôtres : campagnes, prairies, rivières, montagnes, forêts ; cette cohabitation est parfois brutale car notre espèce dominatrice accepte difficilement la concurrence.

Les photographies de Neil Villard, Jacques Ioset et Corentin Esmieu ont un point commun : elles portent un regard sensible et admiratif sur les bêtes de nos contrées, ces grands prédateurs que sont le lynx, l’ours et le loup, qui peuplent « nos » forêts, nos fantasmes et nos peurs irraisonnées. Ils sont tous trois en quête de moments privilégiés, d’instants magiques, intimes et fugaces partagés avec des animaux libres et sauvages.

La grande famille des mammifères carnivores compte des espèces moins imposantes mais tout aussi souvent qualifiées injustement de « nuisibles ». À travers une exposition collective, nous avons souhaité mettre en lumière la beauté de l’hermine, de la martre, du renard, du blaireau, du chat forestier et d’autres moins connus encore.
En partenariat avec l’ASPAS, l’association de sauvegarde et protection de la nature, plus de 20 photographes, ont répondu à notre invitation, et ce sont 40 images qui animeront le cœur des Jardins de Bernadette.

expos photo

Une balade visuelle

Une idée simple et forte

Faire du Haut-du-Tôt un lieu de rencontres autour de la photographie. Parce que culture rime avec nature, parce que ruralité rime aussi avec qualité, parce que les paysages d’ici invitent déjà à la contemplation, parce que sentiers, forêts et prairies nous apparaissent comme des lieux d’exposition parfaits.
En privilégiant le regard de photographes tournés vers « le vivant » et la sauvage beauté de notre planète, les Sentiers de la photo s’affirment comme un événement grand public porteur de passions et de convictions. Notre planète bleue est une source d’inspiration formidable mais aussi de respect, car l’aventure humaine ne saurait perdurer sans préserver notre Terre.

Un succès populaire

10 000 visiteurs en 2016, 50 000 pour l’édition 2019, la fréquentation des expositions et la qualité des images présentées font de ce rendez-vous un réel succès. Les témoignages collectés, l’adhésion du monde de la photographie, les échanges via les réseaux sociaux et le relais des médias nationaux confirment l’impact et la notoriété croissante de l’événement.

Voir et revoir : « les sentiers détournés »

Cette opération associe les communes de Sapois, Vagney, Les Voivres, Senones et Saint-Amarin. Elle permettra aux visiteurs des sentiers de la photo de voir et revoir les expositions des années passées, dans d’autres lieux, d’autres décors naturels, d’autres sites patrimoniaux.

A retenir

➜ Entrée libre et gratuite, de l’aube au crépuscule

➜ Expositions accessibles de juillet aux premières neiges (officiellement le 1er novembre)

➜ Accès principal en suivant « Les Jardins de Bernadette » (plan ici)

➜ Chaussures de marche indispensables

Partagez sur vos réseaux sociaux !

error: